Recherche

L’ambition du laboratoire est d’imaginer, de construire et d’évaluer les outils et méthodes informatiques les plus à même d’assister la conception architecturale et urbaine, et plus globalement l’aménagement soutenable du cadre de vie, à l’heure où des questions performantielles sont posées de manière accrue dans des systèmes de gestion et de prise de décision multi-agents et multi-critères toujours plus complexes. Le questionnement sur les outils est indissociable d’un questionnement sur les processus, les compétences, les pratiques et les usages de ces acteurs.

On pose la question de la capacité des modèles de calcul les plus en pointe à aider à résoudre certaines classes de problèmes posés par les systèmes complexes (le système urbain, l’édifice, ses performances, sa fabrication) et à en assister le processus de conception et d’évaluation.

La compréhension de systèmes complexes comme le milieu urbain (dans toutes ses dimensions) mobilise des modèles originaux, capables de gérer l’imprécision, le chaotique, l’explosion combinatoire. Dans leur simple observation, la détection puis l’analyse requièrent des outils spécifiques de capture, d’extraction et de modélisation de l’information, notamment spatiale. A des fins de simulation et prospection, des modèles informatiques bio-inspirés (par exemple les modèles évolutionnaires ou issus du comportement des insectes sociaux) semblent pertinents pour aider à résoudre les problèmes décisionnels que posent des acteurs multiples avec des besoins contradictoires.

On interroge également le processus créatif et décisionnel dans la démarche de conception et de fabrication de la ville et de l’édifice. La caractérisation des processus cognitifs à l’œuvre est un préalable aux réflexions sur l’ergonomie des outils d’assistance à la prise de décision, sur la place des outils de conception, d’évaluation, de médiation.

Axe 1 : Processus génératifs et complexes pour l’aide à la décision en architecture et en urbanisme

Axe 2 : Outils et méthodes pour le processus de conception-fabrication de l’édifice : opérabilité, enseignabilité

Axe 3 : Acquisition, détection, analyse

Voir aussi les Travaux antérieurs.



Update - 19 mars 2013, 11:55 - Hervé LEQUAY