Archive pour la catégorie ‘Architecture’

Comment régénérer la ville et APPI sélectionnés au fimbACTE

lundi 15 octobre 2018

Le concours Comment régénérer la ville, dont l’atelier de projet de master 1 Architecture, Processus et Pratiques de l’Innovation était partenaire, a été sélectionné lors des Trophées du Cadre de Vie FimbACTE.

« Le comité de sélection du festival Fimbacte se réunit à partir de juillet pour étudier les dossiers inscrits en compétition aux Trophées du Cadre de Vie.

Il a pour mission de vérifier que le dossier répond aux critères de sélection des Trophées (caractère exemplaire et/ou reproductible et/ou innovant du dossier) et l’adéquation entre le dossier et la catégorie choisie.

Le Comité de Sélection est composé de personnalités issues de l’organisation et des organismes partenaires. » (extrait du site FimbACTE)

Tournage à l’ENSAL d’un 52 minutes sur l’église de Saint Nectaire.

jeudi 14 juin 2018

L’équipe de tournage de Casadei Productions était à l’école ce mardi 12 juin pour réaliser quelques plans complémentaires au documentaire de 52′ en préparation pour la chaine Historia et la Télévision Suisse Romande. Les chercheurs du laboratoire ont présenté l’état d’avancement du démonstrateur développé pour simuler l’éclairement des chapiteaux du choeur de l’église. La théorie du “calendrier solaire liturgique“, soutenue par Daniel Tardy et présentée dans l’ouvrage “Toute la lumière sur l’église romane de Saint Nectaire“, est mise à l’épreuve par un modèle numérique capable de simuler la course du soleil à Saint Nectaire tout au long de l’année 1067. La vérification de la correspondance parfaite entre la réalité et le modèle numérique a été réalisée sous l’œil expert de Pascal Descamps, astronome à l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides de Paris. Ce projet de recherche met en perspective la portée scientifique des savoirs mobilisés lors de l’édification de l’église de Saint Nectaire et pose légitimement la question de la validité de l’hypothèse explorée sur d’autres églises romanes d’Auvergne. Une affaire à suivre…

Le groupe Vicat accompagne l’atelier de projet APPI

jeudi 10 mai 2018

L’atelier de projet de master 1 Architecture, Processus et Pratiques de l’Innovation, piloté par MAP-Aria au sein du domaine d’étude ALTernatives, aborde les pratiques innovantes en architecture et construction à la fois sous l’angle théorique (cognition, outils, environnement, management) et sous l’angle pratique (du concept au démonstrateur).

Après l’expérience de la COP22 à Marrakech de 2017, l’atelier a été conduit cette année en partenariat avec le groupe cimentier VICAT, qui désirait tester une formule de concours étudiant pluridisciplinaire liant recherche industrielle, recherche académique et enseignement.

Ce concours Comment régénérer la ville, lancé lors de la Biennale d’Architecture de Lyon 2017, a réuni 60 étudiants issu de l’ENSAL, de l’INSA, de l’ENTPE, et de l’école nationale supérieure de Paysage de Versailles/Marseille. Il s’est conclu le 24 avril 2018 par un jury final auquel participaient le vice-président de la Métropole de Lyon Michel Le Faou, le PDG de Vicat Guy Sidos, et la présidente de GrandLyon Habitat Catherine Panassier.

Un livret spécial de la revue « Architecture d’Aujourd’hui » est consacré à ce concours. D’autres articles de presse (ici et ici) détaillent la production des étudiants.

Un site protohistorique majeur à Chaux-des-Crotenay (Jura)

mardi 10 avril 2018

Le plateau de Chaux-des-Crotenay, dans le Jura, est réputé abriter un oppidum de première importance. Des reconnaissances conduites par André Berthier, depuis les année 1960, avaient révélé de nombreuses traces anthropiques (murs cyclopéens, tumulus, fosses, enclos, etc.) qui témoignent de l’ancienneté de l’occupation du site.

L’association de l’Oppidum, présidée par Franck Ferrand, historien, et François Chambon, architecte, a commandé à MAP-Aria la modélisation d’une première section de 40 km2 du site, à partir d’un relevé LIDAR de 120 km2 réalisé en 2017 et des traces relevées au sol.

L’étude a été l’occasion pour MAP-Aria de développer des compétences pointues en matière de traitement de masses de données multispectrales et de développement d’outils d’aide au repérage d’artefacts (en réalité virtuelle notamment).

Cette étude a donné lieu à la production d’un premier opus qui devrait permettre la mise en protection du site et le déclenchement d’opérations de fouille et de sauvegarde. Cet ouvrage de 300 pages a été présenté à la presse et au public à Champagnole, le 28 mars 2017. L’étude se prolongera dans les années à venir sur la totalité du site.

Parution du livre sur l’Eco-Conception en phase amont

lundi 2 avril 2018

L’ouvrage « Eco-conception générative en phase amont du projet » est sorti en français chez ISTE, et en anglais aux éditions ISTE-WILEY.

Fruit de deux années de compilation, l’ouvrage théorise sur les outils d’aide à la décision pour les premières phases de la conception des édifices, et décrit par le détail l’outil Ecogen développé au laboratoire par l’auteur lui-même, Xavier Marsault.

Pour répondre, dès la phase d’esquisse, aux enjeux d’une production de l’architecture plus responsable sur les plans énergétiques et environnementaux, des logiciels d’aide à la conception issus de travaux de recherche récents ont été développés.

L’ouvrage présente les contextes, les enjeux, les possibilités et les méthodes de l’écoconception. En s’appuyant largement sur les travaux conduits au sein du projet EcoGen, il s’attaque de front aux difficultés majeures de la conception générative en temps interactif aux premiers stades du projet (là où les choix sont les plus déterminants). Il s’intéresse particulièrement au comportement des édifices dans leur environnement construit, via une approche éco-performante et multicritère (morphologique, bioclimatique) de la conception, en essayant de préserver la créativité du concepteur.

Enfin, il aborde des perspectives plus ambitieuses conjuguant certaines avancées sur la compréhension de l’évolution naturelle et le désir de voir émerger une théorie de la morphogénèse architecturale bio-inspirée.

L’ouvrage est disponible en version imprimée et en e-book.

Modélisation solaire de l’église de Saint Nectaire

vendredi 2 mars 2018

A l’occasion de la venue du maire de Saint Nectaire au laboratoire, la simulation solaire réalisée autour de la maquette numérique interactive de l’église de Saint Nectaire (Puy-de-Dôme) a été présentée aux partenaires : Nathalie Mezureux, directrice de l’ENSAL, Alphonse Bellonte, maire de Saint Nectaire, Hélène Gicquéro, directrice des services de la mairie, Pascal Descamps, astronome à l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides de Paris et Daniel Tardy, auteur de l’ouvrage « Toute la lumière sur l’église romane de Saint Nectaire ». La simulation mise en place par le laboratoire permet de suivre, à l’aide d’une installation immersive réalisée autour d’un HTC Vive, la course du soleil en 1067 et d’apprécier l’éclairement des chapiteaux en l’absence des deux collines voisines qui dans la réalité occultent périodiquement le soleil lors de son lever ou de son coucher.

A l’initiative de l’ENSAL et de la mairie de Saint Nectaire, ce travail fera vraisemblablement l’objet – dans un proche avenir – de la mise en ligne d’un contenu téléchargeable pour dispositifs fixes ou mobiles (tablettes, smartphones…). La simulation, développée sur Unity, a été réalisée dans le cadre d’un stage recherche au laboratoire, et financée par la DRAC AuRA.