Architecture, codage numérique et FLOSS performance à la BAL 2017

12 juin 2017, 11:31

De la simplicité des systèmes complexes

Table ronde et performance d’écriture « en live » de code et de génération d’espaces avec un éditeur de code 3D dédié avec

–Milovann Yanatchkov – Architecte et enseignant-chercheur (Laboratoire MAP MAACC)
-Renato Saleri – Architecte et enseignant-chercheur (Laboratoire MAP ARIA ENSA de Lyon)
-Emmanuel Ferrand – Mathématicien et enseignant-chercheur (UPMC Paris-Sorbonne) sous réserve

Le 18 juin de 14h00 à 17h30

La page de la Biennale d’Architecture de Lyon présentant l’évènement.

Un générateur d’architectones à la Biennale d’Architecture de Lyon 2017!

12 juin 2017, 11:25

Les approches bio-inspirées intéressent le laboratoire MAP aria depuis de nombreuses années: elles sont mises au service d’outils logiciels de conception et d’optimisation d’arbitrages fonctionnels et morphologiques en phase amont du projet d’architecture: algorithmes génétiques, fonctions fractales et autres réseaux de neurones sont autant de mécanismes qui peuvent accompagner les architectes et les concepteurs pendant le processus de conception dans le domaine du design, de l’architecture ou de l’urbanisme.

Faisant clairement référence au travail de Kasimir Malevitch (1878-1935), le générateur d’architectones présenté dans le cadre de la Biennale d’Architecture de Lyon est aussi un clin d’oeil à la librairie de Babel de Jorge Luis Borges (1899-1989); dans cette perspective un peu dystopique, il est capable de générer à l’infini des formes architecturales aléatoires à partir de règles de construction et d’assemblage extrêmement simples. A l’instar des livres de la librairie de Babel, la grande majorité des formes produites tombera dans l’oubli, effacées de la mémoire de l’ordinateur aussitôt qu’une nouvelle les remplace. Il s’en produira près de 350.000 pendant toute la durée de la manifestation. La plupart passera à côté du regard du visiteur qui, inattentif ou absent, ne sera pas précisément là pour les observer pendant la durée de leur très courte existence.

Le site présentant cette installation de la Biennale d’Architecture de Lyon.

Défi CNRS Imag’in : MAP-Aria partenaire du projet TAG 3D

28 mars 2017, 11:46

TAG 3DMAP-Aria a proposé à l’équipe M2DisCo du LIRIS un projet sur l’optimisation des parcours de prise de vues pour le relevé par photogrammétrie d’objets patrimoniaux.

L’objectif principal, à terme, consistera à mettre en place un environnement capable de révéler l’état de progression de la campagne de relevé au fur et à mesure de son déroulement, pour mettre en évidence lors des phases de prise de vue les zones n’ayant pas encore fait l’objet d’une couverture photographique satisfaisante et sur lesquelles il sera possible d’insister ou, le cas échéant, de revenir.

Le projet TAG 3D (Trajectoires pour l’Acquisition de Géométries 3D du bâti patrimonial) a été retenu par le CNRS, dans le cadre de l’appel à projets de la Mission pour l’Interdisciplinarité, Défi Imag’in. La première phase du projet, qui durera un an, s’attachera à l’étude d’un recouvrement optimisé des images fournies par le drone, fonction de la topologie des surfaces à relever, à des échelles adaptées au relevé patrimonial et aux dimensions de l’objet à étudier.

Cette recherche consolide ainsi les relations entre MAP-Aria et le LIRIS, les deux laboratoires étant membres du Labex IMU « Intelligence des Mondes Urbains ».

‘AckLab et MAP-Aria, laboratoires de l’innovation

4 février 2017, 07:03

Le secrétaire d’état à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, Thierry Mandon, est venu le 2 février sur le campus de Vaulx-en-Velin visiter le ‘AckLab de l’ENSAL et en rencontrer les acteurs : laboratoire, enseignants, étudiants, jeunes diplômés, associations, entreprises. Cette visite prenait place dans un circuit des lieux innovants, notamment pédagogiques, de la métropole et de la COMUE. Le learning-lab de Lyon III, les services d’innovation pédagogique iCAP de Lyon I, le Design-Factory de la Cité du Design de Saint-Étienne étaient les autres lieux emblématiques visités. Le président de l’Université de Lyon Khaled Bouabdallah, le directeur de l’INSA Lyon Eric Maurincome et de nombreux représentants des instances scientifiques et universitaires de la région accompagnaient le ministre.

MAP-Aria, largement représenté à la table de discussion, a dessiné à travers les parcours et recherches de ses doctorantes, Églantine Bigot-Doll et Violette Abergel, les liens forts entre recherche, formation, expérimentation, ingrédients indispensables de toute stratégie d’innovation efficace, en architecture comme en design, en sciences sociales et culturelles comme en ingénierie.

Visite Thierry Mandon

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Aesthetics and Neuroscience

1 février 2017, 12:55

AestheticsL’interdisciplinarité et la transdisciplinarité sont des priorités actuelles en recherche. Le GDR Esthétique Arts & Sciences (ESARS) dirigé par Zoï Kapoula,  directrice de recherche au CNRS, est une structure du CNRS centrée sur cet objectif. Ce GDR regroupe de nombreux chercheurs, enseignants et artistes qui repoussent les frontières de leurs disciplines et prennent le risque d’entreprendre des recherches sur l’Art et l’Esthétique.

MAP-Aria est représenté au sein du GDR ESARS par Églantine Bigot-Doll, doctorante. Sa thèse, portant sur les processus projectuels à l’heure du numérique, lui a donné la matière d’un chapitre de l’ouvrage collectif « Aesthetics and Neuroscience » édité par le GDR. « Percepts et Paramètres » tente de restituer les recherches menées au sein de l’ENSAL et du MAP-Aria dans le DEM SPACA[A]N depuis 2014. Les stratégies de conception architecturale adoptées questionnent les relations entre le numérique et l’analogique, virtuel et matérialité, sous le prisme du paramétrique et de l’imaginaire.

Voir également les articles d’Églantine dans DNArchi : Les étudiants, les analogies et le numérique, et Bricologie et Matérialité.

Master APPI : Présentation des projets 2016-17

21 janvier 2017, 12:39

Les travaux des étudiants du Domaine d’Étude de Master Architecture, Processus et Pratiques de l’Innovation ont été présentés ce 19 janvier dans les locaux du Département Génie Civil et Urbanisme de l’INSA. Ce mater réunit au sein d’équipes de projets pluridisciplinaires des architectes, des ingénieurs, des étudiants en double-cursus.

La thématique de l’année, connectée à l’actualité, traitait de la ville durable, en l’occurrence Marrakech, qui accueillait cette année la COP22, la « COP de l’action ». Thématique et projets sont présentés dans ce flyer.

Étaient présents à la revue Anouk Legendre, fondatrice de l’agence XTu, Mounssif Ibnoussina, enseignant de la Faculté des Sciences et de l’École d’Architecture de Marrakech, François Scali et Thierry Roche, architectes, et des représentants de l’ENSAL et de l’INSA, des chercheurs et des industriels.

Montage

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer