Le MAP-Aria développe ses activités dans le champ des environnements numériques pour l’architecture et le patrimoine.

Ses travaux interrogent les mutations, pratiques et usages des technologies de l’information dans ces domaines largement pluridisciplinaires. Ces recherches conduisent au développement et à la mise en œuvre de modèles et d’outils originaux.

Le MAP-Aria participe également à la formation des architectes au sein de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon.

Ses actions et explorations portent actuellement dans les domaines :
  • des dispositifs et méthodes pour l’acquisition, la détection, l’analyse de l’environnement naturel et bâti,
  • des outils conceptuels et logiciels pour la description, l’étude et la valorisation du patrimoine architectural,
  • des processus génératifs pour l’aide à la décision en architecture et en urbanisme,
  • des outils et méthodes pour le processus de conception-fabrication de l’édifice.
Le MAP-Aria a constitué une plateforme technique de tout premier plan, outil de travail renforçant le potentiel de questionnement scientifique du laboratoire, sa capacité d’intervention et son attractivité comme structure d’accueil.

Le MAP-Aria, fondée en 1988 à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon autour des technologies émergentes de l’informatique et de leurs applications à l’architecture, est une équipe de l’UMR MAP 3495 CNRS/Ministère de la Culture  « Modèles et simulations pour l’Architecture et le Patrimoine », créée en 1998.

Aria au sein du MAP

L’UMR MAP fédère des équipes au CNRS et au sein des écoles d’architecture de Marseille, Lyon, Nancy et Paris La Villette. Depuis 2015, elle est liée au Centre Interdisciplinaire de Conservation et Restauration du Patrimoine (CICRP) au travers d’une convention de laboratoire commun.

Son profil s’est constitué autour du développement et de la mise en œuvre de méthodes et d’outils à l’intersection des sciences de l’information et des sciences pour l’ingénieur, dans leurs applications aux sciences humaines, et portant sur l’architecture et le patrimoine.

Les activités du MAP sont organisées autour d’un projet scientifique transversal aux cinq équipes, structuré en deux axes de recherche majeurs :

  • Modèles et méthodes d’analyse du patrimoine architectural et culturel
  • Modèles et environnements numériques pour la conception en architecture.


Le MAP se distingue par son positionnement hybride, à l’interface entre différents champs disciplinaires, ainsi que pour son rôle d’accompagnateur de l’évolution et de l’intégration des méthodes de conceptualisation, d’analyse et de traitement numérique au sein de la production de connaissances sur l’architecture et les patrimoines. Le périmètre d’action de l’UMR couvre un ensemble allant de l’acquisition de données à la valorisation de résultats d’études, et inclut aujourd’hui de nouveaux champs d’expérimentation permettant aux équipes d’étendre leur champ d’observation au-delà de la dimension architecturale. Le MAP s’investit dans l’ensemble de cette chaîne opératoire en lien étroit avec des acteurs de l’architecture et du patrimoine dans un esprit d’aller-retour entre objets d’étude et méthodes ou instrumentations.

Le MAP-Aria est membre du LabEx IMU « Intelligence des Mondes Urbains » depuis sa création en 2012.

Le MAP-Aria est également membre du Groupe de Recherche CNRS ESARS « ESthétique ARts & Science », fondé en 2011 à l’initiative de Zoï Kapoula (UMR 8194). 

Ce GDR a pour mission de regrouper des laboratoires scientifiques conduisant des recherches en collaboration avec des artistes, des institutions culturelles et des écoles d’art, et de faciliter les recherches sur et autour de l’art pris comme objet d’étude.