Le projet « Modéliser la morphologie et la dynamique des villes portuaires de la Méditerranée romaine » financé par IMU.

A l’époque impériale romaine, le contrôle du Mare Nostrum et la connexion entre Rome et ses provinces sont assurés grâce à un important réseau portuaire qui permet de maintenir un rayonnement économique et commercial tout autour de l’Empire. Plus qu’un simple seuil entre la mer et la terre, les ports font l’objet d’une attention particulière et forment un réel paysage urbain, constitué de bâtiments utilitaires et de monuments organisés autour de l’espace portuaire de façon scénographique et programmée.

Ce studio IMU a pour objectif d’explorer la morphologie urbaine des villes portuaires de l’époque impériale romaine et d’examiner l’impact des activités maritimes sur leurs modelages urbains en renforçant les apports d’un outil numérique dédié, un modèle 3D paramétrique, sémantisé et dynamique s’appuyant bien sûr sur les données disponibles à un instant T mais susceptible de se transformer en permanence au gré des connaissances nouvellement acquises tout au long de l’étude.

Porteur de projet: R.Saleri

Restitution Portus réalisée à l’occasion de l’exposition « Claude, un empereur au destin singulier », musée des Beaux Arts de Lyon, 1er décembre 2018 – 4 mars 2019 et d’avril à octobre 2019 au musée de l’Ara Pacis à Rome.